week-end Edimbourg avion illustration boussole écosse carte Bonjour toi qui me lis !

Cela faisait un petit moment que je n’avais rien publié ici. Ces derniers temps, je suis très prise par quelques projets qui me tiennent vraiment à cœur dont je vous parlerai tout bientôt. Promis ! 🙂
Mais si je prends la plume aujourd’hui (ou plutôt le clavier), c’est pour vous montrer quelques pages de mon nouveau Journal de Voyage.
C’est un carnet de chez PaperBlanks au look irrésistiblement vintage. Ses feuilles sont assez épaisses pour tenter l’expérience de l’aquarelle qui m’attire depuis quelques temps déjà.

Carnet Paperblanks special edition - photographie - mise en scène

J’aime commencer un carnet pour une occasion spéciale. Le début de mon combat contre la graisse par exemple. Cette fois-ci, je profite de mon court séjour dans la capitale écossaise pour gribouiller les premières pages de mon Journal de Voyage. Je vais y noter toutes mes petites aventures et expériences pour garder un joli souvenir d’Edimbourg... Et pourquoi pas de toutes mes prochaines destinations ! 🙂

Allez ! Je t’emmène avec moi à Edimbourg ? 😉

polaroide carnet dessin avion voyage

Créer, c’est utiliser le temps de la plus belle des manières.

Je profite donc des quelques heures passées dans l’avion pour réfléchir à toutes les choses que j’aimerais faire ou découvrir durant ce court séjour. Je dessine tout cela sur mon carnet sous la forme d’une « Scottish Bucket List« .

Carnet - bucket list -Edimbourg - voyage - paperblanks -bullet journal

edimbourg haggis ecosse plat national restaurantEn arrivant sur place, il fait déjà nuit. Pluie et vent sont au rendez-vous. J’entre dans un pub-restaurant où est servie la spécialité culinaire du pays : le fameux Haggis, qui n’est autre que de la panse de brebis farcie. N’écoutant que mon courage, je commande le plat. Au premier abord, je suis un peu surprise par l’aspect peu ragoûtant. Mais la déception s’envole à la première bouchée !

 

THE ELEPHANT HOUSE

Impossible de passer à Édimbourg sans aller voir le lieu de naissance de Harry Potter ! Le café où J.K. Rowling venait souvent écrire est situé dans le Old Town, à deux pas de l’appartement où je loge. Je me rends donc, le matin suivant, à lElephant House pour goûter au Scottish Breakfast.

Elephant House edimbourg jk rolling harry potter

Lumi Poullaouec Elephant House dessin InspirationDehors, le vent glacial du nord s’engouffre dans les rues pavées, retournant tous les parapluies sur son passage. Il est plus sage d’attendre que l’averse se calme avant de sortir se promener dans  la vieille ville. Ça m’est égale. Je pourrais rester là des heures, à gribouiller dans mon carnet et à boire des cafés Latte où la serveuse a pris soin de me dessiner de jolies formes dans la mousse. C’est un lieu calme cosy et lumineux malgré le temps gris. Je comprends pourquoi J.K. Rowling aimait venir écrire dans cet endroit.

 

Edimbourg coffe Elephant House carnet de voyage Le ciel m’offre une petite accalmie. Je referme mon carnet et me dirige vers le Royal Mile, l’artère principale du Old Town. Je croise un écossais jouant de la corne muse, une dame avec une chouette… Le vent (ou plutôt l’envie de dépenser tout mon argent en bêtises écossaises) me pousse dans les petites boutiques de la rue.

Edimbourg Old town corne muse En remontant le Royal Mile avec mes petites Scottishs emplettes et le sourire aux lèvres, je décide d’en apprendre un peu plus sur la culture locale. Apparaît alors le Scotch Whisky Experience. Une espèce de musée du Whisky. On me fait monter à bord d’un tonneau à bord duquel je découvre la fabrication ancestrale du whisky… avec un fantôme pour guide ! °_°

Scotch whisky experience edimbourg rugby france ecosse travler notebook

Scotch Whisky Experience edimbourg fantôme musée

Edimbourg Château ville souterraine fantômes Écosse carnet voyage illustrationLe lendemain, je visite le château située en haut de la colline, surplombant la vieille ville. La vue est magnifique, j’aperçois la mer au loin.

Edimbourg Chateau Ville Closes17h00. La nuit commence à tomber. Le moment idéal pour une visite guidée de la ville souterraine avec Mercat Tours. Nous suivons notre guide, à travers les « Closes« , les petites ruelles typiques du Old Town. Elle m’en apprend beaucoup sur l’histoire tumultueuse d’Édimbourg. En descendant dans les entrailles de la ville, c’est éclairée à la bougie que notre guide nous raconte les histoires de fantômes hantant les souterrains… De quoi frissonner !

Ghostly underground mercat tour Edimbourg chateau illustration fantômes bougie

Mardi matin, mon court séjour dans la capitale écossaise prend fin. Je referme mon Journal de voyage en me demandant dans quelle ville je me trouverais quand je dessinerais les pages encore vierges de ce carnet.. 🙂

Carnet paperblanks photographie traveler notebook carnet de voyage fermé

 

2 Comments on Quelques jours à Edimbourg – Mon journal de voyage

  1. Isangeles
    24 février 2017 at 21 h 17 min (3 mois ago)

    Un très beau carnet de voyage ! Bravo ! Je rêve un jour de pouvoir réalisé un objet aussi envoûtant. Merci pour ce partage.

    Répondre
    • Lumi Poullaouec
      25 février 2017 at 11 h 08 min (3 mois ago)

      Merci pour ton passage et ton gentil commentaire ! 🙂 Je suis certaine que tu pourrais faire, toi aussi, un très chouette carnet! Lance-toi 😉

      Répondre

Laissez un p'tit commentaire, vous ferez une blogueuse heureuse ! :)