©Lumi Poullaouec

La mer est bien agitée aujourd’hui.

Les sirènes, petites muses solitaires mi-femme, mi-poisson, s’approchent des côtes pour profiter quelques instants de l’air iodé avant la tempête.

Là, parmi les rochers, elles rêvent d’une vie meilleure, répandant leur chevelure verdoyante sur les rivages.

Le tonnerre gronde.

Ces créatures ne tarderont pas à retourner au large.

De leurs chants mélodieux, elles charmeront les marins, emportant leurs pauvres âmes au plus profond des océans pour combler cette solitude qui les ronge.

20 Comments on Semaine #20 – Les Sirènes

  1. Sartarius
    6 novembre 2013 at 9 h 27 min (4 années ago)

    Ses naïades sont comme les feuilles, elles quittent la plage au premier coup de froid et prémisse de l’hiver.

    Super 🙂

    Répondre
  2. elPadawan
    6 novembre 2013 at 10 h 51 min (4 années ago)

    Le tonner, c’est quand l’imprimante laser s’énerve? 😀
    (Pardon, j’ai pas pu résister :p)
    Je l’aurais bien vue se coiffer avec un oursin, ta sirène 🙂

    Répondre
    • lumipoullaouec
      6 novembre 2013 at 11 h 03 min (4 années ago)

      Hahah ! C’est l’encre du poulpe en colère ! mouhaha!
      Merci pour la remarque, je corrige tout de suite cette horreur !! 😀
      Un oursin ? mais elle aurait pourrait se crever l’oeil ! ^^
      Faudrait peut être que j’essaie d’intégrer un peu plus des éléments du décor dans mes photogribouille cela dit… 🙂

      Répondre
      • elPadawan
        6 novembre 2013 at 11 h 06 min (4 années ago)

        Elle ne risquerait pas plus de se crever l’œil qu’avec un peigne… Mais je me suis demandé ce qu’une sirène pouvait utiliser pour se peigner les cheveux…

        Répondre
        • lumipoullaouec
          6 novembre 2013 at 11 h 11 min (4 années ago)

          Mhhh… voyons… une arrête d’un poisson tout entier ? Meilleure prise en main qu’un oursin ? 🙂

          Répondre
          • elPadawan
            6 novembre 2013 at 11 h 57 min (4 années ago)

            Juste une arête? Ou un squelette? Je la vois se tricoter un chandail avec deux grosses arêtes de poisson, tiens…

            Répondre
            • lumipoullaouec
              6 novembre 2013 at 12 h 01 min (4 années ago)

              Oui le squelette du poisson en guise de peigne 🙂 mais elle est toute nue pourquoi elle tricoterait un chandail ? *_*

              Répondre
              • elPadawan
                6 novembre 2013 at 12 h 12 min (4 années ago)

                Ben pour l’hiver qui s’en vient, pardine. Et puis il y a parfois des petits courants frais derrière les récifs 🙂

                Répondre
                • lumipoullaouec
                  6 novembre 2013 at 13 h 25 min (4 années ago)

                  Une sirène avec un chandail… c’est pas très sexy… bon pourquoi pas après tout, faudrait pas qu’elle s’enrhume à trainer derrière les rochers tout l’hiver !

                  Répondre
  3. Ben Weazzy (@ben_lafouine)
    6 novembre 2013 at 12 h 19 min (4 années ago)

    Super sympa comme aventure. En tout cas, je connais une petite sirène qui un jour a réussi à trouver un amoureux… quelqu’un en a même fait un film 😉

    Répondre
    • lumipoullaouec
      6 novembre 2013 at 13 h 20 min (4 années ago)

      Si ça se trouve celle-ci aussi trouvera son beau marin 😀

      Répondre
  4. Thomas Benezeth
    6 novembre 2013 at 12 h 20 min (4 années ago)

    Très belle photo-gribouille ! Excellente idée, très joliment mise en pratique 😉

    (sympa l’idée des arêtes pour la coiffure ^^)

    Répondre
    • lumipoullaouec
      6 novembre 2013 at 13 h 22 min (4 années ago)

      Merci Thomas 🙂
      Je sais pas si le squelette de poisson tiendra le coup face à cette tignasse mais ça vaut le coup d’essayer ! 😀

      Répondre
  5. Peggy
    6 novembre 2013 at 14 h 17 min (4 années ago)

    Quelle jolie créature à la chevelure couleur « algues vertes » mais totalement inoffensive !
    Une autre idée pour qu’elle n’ait pas froid dans les eaux d’hiver : un bonnet rouge ? 😉
    Très joli une fois de plus !

    Répondre
    • lumipoullaouec
      6 novembre 2013 at 14 h 38 min (4 années ago)

      Merci Peggy ! C’est certain qu’un petit bonnet rouge aurait été d’actualité ! Qui sait, peut être est elle en train d’en tricoter un avec ses aiguilles d’arêtes de poisson ?! 😀

      Répondre
  6. Aurélie
    6 novembre 2013 at 18 h 42 min (4 années ago)

    Je me régale à chaque fois, merci pour ces échappées poétiques!

    Répondre
    • lumipoullaouec
      6 novembre 2013 at 19 h 08 min (4 années ago)

      Ho! merci beaucoup Aurélie 🙂 ravie que mes rêveries te plaisent 🙂

      Répondre
  7. lydoue
    28 avril 2014 at 16 h 05 min (3 années ago)

    Okay… j’en aurais presque de la peine pour elles maintenant.
    Mais… pourquoi sont-elles si méchantes ????
    Parce queeeeeeeeee !

    Répondre
    • lumipoullaouec
      28 avril 2014 at 17 h 16 min (3 années ago)

      Ha mais elles sont méchantes parce qu’elles sont seules et malheureuses ! Pauvres sirènes…!

      Répondre

Laissez un p'tit commentaire, vous ferez une blogueuse heureuse ! :)